Quand l’information passe pas au resto du coeur, ça capote

Ce matin j’écrivais un petit billet sur les nouveautés de ma journée, les bonnes nouvelles que j’avais eu et les impératifs que je devais faire comme chercher les bons alimentaires au CCAS, m’inscrire au Resto du Coeur et prendre donc dans la foulée mon colis alimentaire.

Pour ce qui des bons alimentaires de 25 euros chacun (j’en ai eu 2) c’était ok, mais là où il y a eu cafouillage (il y avait longtemps !) =/ c’est au Resto du Coeur.
Bon alors déjà le local se trouve à une bonne heure de marche de chez moi, vu l’état dans lequel j’étais et que je suis toujours d’ailleurs j’ai mis une éternité pour arriver à bon port…Enfin à bon port, si je puis dire car en fait le local en question ne se trouve pas vraiment à côté du gymnase comme il m’avait été indiqué mais un peu plus loin et évidemment pour couronner le tout, il était bien caché. Et oui c’est un endroit de mon patelin où la nature reprend un peu ses droits, donc des buissons touffus en veux tu ! en voilà !
Bon bref, j’arrive quand même à trouver. Ouf me voilà sauver me dis-je en pensant pouvoir m’asseoir, m’inscrire et repartir avec un super cadi  plein à craquer. Que nenni, voilà qu’un gars se plante devant moi et me dit « Je ne vous ais jamais vu, c’est la première que vous venez ? », « ben oui  » lui dis-je. Et là d’un ton solennel il m’annonce que si je ne suis pas inscrite je ne peux pas avoir de colis alimentaire. je lui explique donc que j’ai tout les papiers pour l’inscription plus la feuille de liaison de mon assistante sociale, et ben non pif paf boum, tout s’écroule. Il m’annonce que les inscriptions se font uniquement le lundi après-midi soit hier après-midi. je sens la colère monter en moi, avoir fait tout ce chemin en ayant la crève et m’entendre dire ça, non là c’est trop.
J’explique donc ma situation en lui disant ben que voilà le coup de la caf ne me permet de me nourrir correctement, que j’ai la crève et que surtout j’arrive de mon quartier paumé et que bien évidemment la cerise sur le gâteau est que le siège social m’a dit que je pouvais m’inscrire et avoir le panier alimentaire le même jour !. Ouf il comprend mieux et me dis de le suivre tout en marmonant que c’est vraiment exceptionnel, mouai…pas sûr qu’il y est que moi qui est ce genre de blème mais bon passons. J’entre donc dans l’antre des Restos du coeur, whaou il n’y a pas foule ! mais bon c’est le matin et je me dis que les gens préfèrent plutôt venir l’après-midi.
Je le laisse donc remplir mon cadis. Je ne vois pas ce qu’il met mais le fait que ça est duré que quelques minutes me fait préssentir qu’il ne doit pas y avoir grand chose à l’intérieur.

Me voilà sur le chemin du retour…Je me traîne et n’ais qu’une seule hâte, arriver chez moi. Je passe par les berges du Gapeau, ça me change un peu et l’air de la campagne me fait du bien. Plus loin je m’installe sur un banc et décide par curiosité de voir le contenu de mon cadis. Je n’ai qu’un seul mot à la bouche : Déçue.
En effet il n’y a pas grand chose, 4 petites boîtes de paté de canard dont un au piment, du riz soufflé pour le petit dej, une brique de lait, un paquet de pates et un autre de riz, 1 boîte d’haricots blanc et une autre de petit pois, 1 boite de garniture de vol-au vent (volovant ?).
Comment compléter avec le bon alimentaire de 25 euros ? Je ne sais pas du tout comment me dépatouiller.

Autre chose qui m’inquiète, ils m’ont dit que je ne devais pas dépasser leur barême si je veux être inscrite.
J’espère en bénéficier sinon ben ça sera retour au secour catholique.
Voilà à moi d’attendre maintenant jusqu’à lundi prochain pour savoir si oui ou non je rentre dans leur critère de sélection des gens pauvres !

Publicités
Cet article, publié dans L 'humeur du moment, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Quand l’information passe pas au resto du coeur, ça capote

  1. Je trouve ça formidable qu’au milieu de tout ça tu trouves le temps et le courage de bloguer.
    Je te souhaite des jours meilleurs et un panier rempli de plein de bonnes choses !

    • bulle12 dit :

      Salut,
      Le courage pour bloguer il m’en faut puisqu’il mon blog me sert de journal de bord, je suis à la recherche du VRAI MOI (pour plus de détails tu peux aller voir la catégorie Qui suis-je. tu commprendras mieux). En tout cas je te remercie de me soutenir et de m’encourager, ça me fait chaud au coeur et j’en ai bien besoin.
      pitou pitou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s