Quand le Mac Do me fait de l’oeil

 

 Depuis 2 semaines maintenant je vais en centre de formation pour un bilan professionnel, ce qui a pour avantage de faire bouger mon popotin et d’avoir une pêche d’enfer au réveil avec une motivation genre « au moins tu sais pourquoi tu te lèves… ». Seulement voilà comme tout avantage il y a aussi un inconvénient et celui-ci n’est pas des moindres, puisqu’en effet il ne contribue pas du tout à la quête d’accéder un jour au corps de la véritable pin-up.

Le fin fond de l’histoire
Certains jours, les ateliers auxquels je participe débordents sur l’horaire et il est plus souvent 12h15 quand je pointe mon nez dehors que 12h00, ce qui a le don de m’énerver puisque du coup je loupe mon bus.
Sachant que le prochain n’est pas avant 14h20, il va de soit que la meilleure solution est de manger un bout dans le coin et bien évidemment, qu’y a t’il en face du centre ? Je vous le donne en 1000, un Mac Do ! Un vilain Mac Do qui chaque jour me fait de l’oeil et qui me dit inlassablement « viens, viens, viens manger mes cochonneries, rentres dans l’espace de la malbouffe » et moi bête comme je suis, je tombe dans le panneau et ne trouve pas le courage nécessaire pour remédier à mon envie de frites et d’hamburgers en tout genre, de crème glacée à la vanille et du super coca-zéro, plus gorgé d’eau que de coca d’ailleurs…mais passons. Je sais ce qu’on va me dire, ce n’est pas bon pour la santé toutes ces fastfooderies et vous aurez bien raison de me le faire rappeler mais j’y peux rien, c’est plus fort que moi.

Suite à ça fallait que je prenne une décision, soit je continue mes âneries et je peux dire adieu au rêve de ressembler un jour à Marylin Monroe soit j’arrête et me reprend en main en espérant avoir un corps acceptable qui me permettra de porter des robes évasées style années 50, bon ok faut que j’économise mais là n’est pas le sujet.
Don oui, aujourd’hui j’ai préféré acheter des salades toutes prêtes, je sais pertinnement que c’est mieux de les faire soi-même mais je pense que comparer à la formule hamburger-frites-soda et crème glacée en complément c’est mieux. Et puis avouons le mon porte-monnaie me remerciera de cette sage décision, parce que non seulement ces trucs machins choses vendues en fastfood et notamment au Mac Do ne sont pas bonnes pour la santé mais en plus reviennent chères. Donc oui je pense avoir fait le bon choix 😉

Maintenant reste à savoir combien de temps je résisterais à l’appel des bonnes odeurs de frites qui flottent dans l’air quand je passe à coté du lieu du délit ou de l’image du café fraîchement moulu avec la mandise à côté, du brownie au bon goût de chocolat et de la nougatine prête à être dégustée…Seul les jours qui suivront me le diront.

En attendant je fais un Pitou pitou à tous ceux et celles qui m’ont lu.

A + petit journal

 

 

Publicités
Cet article, publié dans L 'humeur du moment, Moi la brioche ambulante, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Quand le Mac Do me fait de l’oeil

  1. Ping : Bilan du mois d’avril 2014 | la bulle des machins choses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s