Quand les parents ne disent pas tout

Bonne bonne humeur

Lorsqu’on nait 17 ans après sa soeur et son frère et que l’on se retrouve en quelque sorte « fille unique », il y a bien souvent des choses non dites, des choses erronnées et  pour peu que votre soeur vous sort aujourd’hui qu’elle vous trouve plus responsable et vous dit que vous avez beaucoup changée, ça vous laisse perplexe.
Ah bien oui après tout comment peut-‘elle savoir si je suis plus responsable qu’avant, si j’ai beaucoup changée puisque pendant toute mon adolescence et ma vie de jeune adulte, on ne se voyait qu’aux repas de Noël chez mes parents. Elle, mariée et un enfant, moi petite jeunette célibataire qui ne pensait pas forcément à la famille mais plutôt aux copains et copines, elle,ses vacances avec son mari et sa fille et moi avec pôpô et mams à glander en ayant hâte de me retrouver à l’école pour retrouver les potes, elle, fonctionnaire et moi qui connait les années Mitterand et cumulent CDD sur CDD . Donc oui l’écart étant de taille et ne se voyant qu’une seule fois dans l’année, il lui était difficile de savoir si à cette époque j’avais la tête sur les épaules, si j’étais féminine ou pas et si j’avais fait un tas de conneries !

Bien sûr que j’ai eu ma période  garçon manqué, mais j’ai eu aussi ma période un peu plus féminine avec quelques jupes longues et courtes, un petit haut à franges ou des tricots assez sexy, des cuissardes ou bien même des chaussures à talons, un peu de maquillage…Enfin merde quoi ! je n’ai pas eu constamment des tee-shirts de Metallica et des jeans déchirés avec baskets noires et maquillage à la Siouxie Sioux, faut arrêter avec ça chiotte ! Et  pourtant c’est ce qu’à laisser croire mon père à ma soeur en lui disant qu’un jour alors que je venais à peine de sortir de l’adolescence, je leur avais demander de m’acheter les Doc Marten’s ! Alors là mon coeur a fait qu’un tour, comment mon père pouvait dire une chose pareil puisque c’est moi qui me les suis acheté avec mon propre argent puisque je travaillais, de p lus est elles étaient soldées et cerise sur le gâteau je ne sortais pas de l’adolescence  puisque j’avais déjà mon chez moi ; autrement dit j’avais 21 ans !

Ah mrd…je ne savais pas que j’avais fuguée 🙂
Recerise sur le gâteau, voilà maintenant alors que j’étais mineure j’ai pris la poudre d’escampette pour aller passer le week-end à Marseille sans les avertir !!!
Ah bien non soeurette, désolée de te décevoir mais 1 : j’avais 19 ans et la majorité était à 18 ans donc j’étais majeure, 2. je les aies avertis, chose que j’aurais très bien pu ne pas faire et 3 ils étaient d’accord. Alors si je dis un truc, que ça rentre par une oreille et que ça sort par l’autre là c’est plus ma faute !

Moi écervelée, pas savoir lire !
Il me semble que lorsqu’on est ado, on a envie de tout savoir sur nos chanteurs préférés, en tout cas pour moi c’était le cas. Alors oui, je lisais Hard-Rock magazine, oui je mettais des posters de Metallica ou de Slayer dans ma chambre (à noter que les parents m’avaient donnés leur accord) mais là aussi désolée de contredire ce qu’à dit le papéou soeurette, mais Jean Giono et Pagnol font partie de ma collection, j’adore Barjavel et Sulitzer, j’ai pas mal de livres sur la culture celte et viking parce-que j’en suis tout simplement fan et si j’ai des biographies sur mes idoles (musique et cinéma) j’en ai aussi sur les navigateurs comme Tabarly, Titouan Lamazou, Kersauzon et évidemment Coustaud qui m’a toujours fasciné. Bon de toute façon la bibliothèque récemment acheté qui trone dans le salon est là pour le prouver NA !

T’as toujours écouter des casseroles !
Non j’écoute aussi des poêles à frire, des woks !… Oui c’est vrais quand j’étais jeune, je vénérais les groupes de métal mais ce qu’à oublier de dire le papa, c’est que j’ai toujours été fan de Johnny Hallyday, que je sais écouter inlassablement Elvis Presley et que les Rolling Stones n’ont plus de secret pour moi. Que je les aies accompagné 2 fois à une opérette de Francis Lopez parce que je ne déteste pas ça et que je peux chanter à tue-tête sur du Claude François.

Par la même occasion, j’ai rajouté que si mon frère était encore parmis nous, il aurait pu confirmer ce que je disais car je le voyais beaucoup plus souvent  de cefait, pouvait constater au fil des années mon évolution.

Alors oui, hier après avoir mis cartes sur table, elle s’est apperçue que :
– J’avais déjà depuis longtemps la tête sur les épaules
– Que les parents arrangeaient souvent à leur sauce, les choses du passé
– Et que si elle n’avait pas essayé de me poser des questions sur mon passé et qu’elle s’en serait tenu à la version de mon père, elle aurait à l’heure d’aujourd’hui une vision erronnée de ma personne.

Conclusion
Avant de se faire une opinion de quelqu’un, il est bon d’avoir une deuxième version.

 

A plus petit journal et pitou pitou à tout ceux et celles qui m’ont lus 😉

Publicités
Cet article, publié dans L 'humeur du moment, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Quand les parents ne disent pas tout

  1. Il n’est pas trop tard pour faire plus ample connaissance!
    Il semblerait (et pas seulement sur la base de cet article) que vous avez de fausses idées les uns des autres et de nombreuses incompréhensions dues à des non-dits, des impressions ni confirmées ni infirmées…
    Vous pouvez certainement vous organiser des week-ends entre frères et soeurs de temps à autre, avec ou sans conjoints, enfants, etc

    • bulle12 dit :

      Et bien mon frère étant décédé il y a quelques années ce n’est malheureusement plus possible, mais pour ce qui est de ma soeur c’est effectivement prévu qu’on se voient plus souvent et ce afin de véritablement mieux nous connaître 😉

      • Je suis navrée pour ton frère, je l’ignorais.
        Tu en as parlé deux ou trois fois je crois mais rien ne m’a laissé penser qu’il n’était plus là, à moins que j’ai oublié…
        Je dirais raison de plus pour un rapprochement avec ta sœur.

      • bulle12 dit :

        Oui il me semble que j’en ai parlé dans un article mais comme c’est un sujet douloureux j’essaie d’éviter.
        merci en tout cas de me comprendre

  2. Ping : Bilan du 12 mai au 25 mai | la bulle des machins choses

  3. Ping : bilan du mois de mai 2014 | la bulle des machins choses

  4. Ping : TOPO DE L'ANNEE 2014 - labulle desmachinschoses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s